Logiciels gratuits
Bonjour et Bienvenue sur Logiciels Gratuits.
Ici vous trouverez de nombreux logiciels gratuits en français et en anglais.
Cependant ce forum est une communauté si vous vous inscrivez vous vous engagez à vous présenter et à participer un minimum à la vie du forum.

Sur ce l'équipe vous souhaite une bonne visite.

N'hésitez pas à vous inscrire Wink

Logiciels gratuits

logiciels gratuits et entraide,un millier de logiciels gratuits en français et en anglais
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Overclocking du processeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patrick
Posteur habitué
Posteur habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 263
Age : 46
Localisation : sur la lune
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Overclocking du processeur   Dim 11 Sep - 20:09

Overclocking... quel nom barbare... Overclocker son processeur consiste a le faire fonctionner à une fréquence plus importante que celle définie en usine. La conséquence directe est une amélioration de sa vitesse, et cela pour pas un rond (ou presque).
Un peu de théorie...

Pour augmenter la fréquence d'un processeur, il faut jouer sur deux paramètres : l'augmentation du coefficient multiplicateur et/ou l'augmentation de la fréquence du bus. Les différentes valeurs du bus sont nombreuses (55 60 66 75 83 90 100 103 112 124 133 150 153) selon les cartes mère. Mais vous n'avez que peu de chance de réusir un overclocking avec un bus à 153 Mhz !

Par exemple, un Celeron à 366 Mhz aurra un bus à 66 Mhz et un coefficient multiplicateur de 5.5 (si vous avez bien suivi, vous vous dites que 66 * 5.5 est égal à 363 et non 366 ! En réalité, le bus n'est pas à 66 mais à 66 + 2/3, soit 66.66 et des broutilles). Si l'on passe le bus à 100 Mhz, on obtient 100*5.5 = 550 Mhz. Simple, non ?

Malheureusement, le coefficient multiplicateur est modifiable uniquement sur les vieux CPU. Aujourd'hui, on peut overclocker uniquement en modifiant la vitesse du bus. Cela vous permettra non seulement d'augmenter les performances du processeur mais aussi de la mémoire (RAM et cache), du BUS PCI et de ses périphériques ! En effet, il est bon de savoir que les cartes PCI fonctionnent à 1/2 de la vitesse du bus (voir 1/3 ou 1/4), 1/4 pour nos vielles cartes ISA. Quand aux cartes AGP, elle fonctionnent à la même vitesse que le bus (voir 2/3)
Marche à suivre (sans la louper)

Maintenant, passons à la pratique ! La modification du coefficient multiplicateur (si le processeur le permet) et de la fréquence du bus peuvent s'éffectuer de deux manières :




*
vous devez modifier des jumpers sur votre carte mère. Dans ce cas, munissez vous de la documentation de celle-ci et d'un tournevis !
*
votre carte mère est jumperless (les le cas de toutes les cartes mère aujourd'hui), les modifications s'effectuent au niveau du BIOS. Là aussi, la documentation sera nécessaire.

Heu... c'est risqué ?

L'overclocking d'un CPU peut diminuer sa durée de vie. Les périphériques peuvent également mal supporter le changement de vitesse du bus. Certains disques par exemple, supportent mal les bus à 75 ou 83 Mhz. Mais le risque de "griller" un composant est minime.
Mon PC plante !

Vous redémarrer fébrillement votre PC et celui ne démarre pas ? Votre Windows gèle avant que son chargement soit terminé ? Vous êtes submergé par des écrans bleus ? Alors votre CPU ne supporte pas un tel overckocking. Mais rien est perdu ! Vous pouvez (et c'est même très fortement conseillé) bien refroidir votre CPU et affiner certain réglages pour obtenir un PC parfaitement stable.
Petits trucs pour grande stabilitée



*
Avoir la RAM qui convient : il faut que les barrettes de memoire supportent la vitesse du bus. Les vielles barrettes de RAM sont à 66 Mhz et ne supportent pas toujours un bus à 100. Aujourd'hui, le standard est 100 (on parle de RAM certifié 100 Mhz) voir 133.
*
Changer la tension du CPU : pour augmenter la stabilitée du processeur, il peut s'avérer nécessaire d'augmenter légèrement la tension (ou voltage). Cette modification se fait dans le BIOS. Attention, plus la tension sera grande, plus la chaleur dégagée par le CPU sera importante. Et plus le CPU chauffe, moins il est stable. D'où le dosage délicat. En général, il est conseillé de ne pas dépasser une augmentation de 0.3 volt.
*
Augmenter la latence du cache de niveau 2 (L2 cache CAS latency) : afin de vérifier si votre overclocking est instable à cause du cache de niveau 2, vous pouvez le désactiver (mais forte baisse de performances !). Si le PC est à nouveau stable, vous avez trouvé la source du problème ! Dans ce cas, vous pouvez tenter d'augmenter par palier la latence jusqu'à l'obtention d'une machine stable. Là aussi, cette modification se fait dans le BIOS.
*
Diminuer le PIO des disques (PIO Mode) : le changement de fréquence peut-être mal supporté par votre disque dur IDE. Celui-ci ne suit pas la cadence et laisse appraître des erreurs de lecture et/ou d'écriture. Vous pouvez dans le BIOS baisser le Pio Mode. Il est réglé généralement sur Auto, essayez les valeurs 4 ou 3. Attention, la baisse de cette valeur entraine une légère baisse de perf des diques.
*
Diminuer la vitesse de la mémoire (DRAM Speed, Write/Read Burst) : la memoire, elle non plus, ne supporte pas le changement de fréquence. Augmentez la vitesse de la valeur DRAM Speed (en nano seconde) et changer la valeur de Write/Read Burst (de x2222 à x3333).
*
Pensez à bien refroidir votre PC : l'idéal est d'avoir une grande tour bien ventillée avec un vertilateur en bas à l'avant qui aspire l'air à l'exterieur du boitier et un secnd à l'arrière en hauteur qui recrache l'air chaud.
*
Optimiser le contact entre le CPU et le dissipateur de chaleur : le contact entre le processeur et le radiateur (partie métallique sur lequel est fixé le ventilateur) doit être le plus parfait possible. Pour cela, on doit utiliser de la pâte ou de la graisse thermique (comparatif entre les deux ici). Il faut en appliquer une fine couche entre le CPU et le radiateur afin de permettre un meilleur échange thermique.
Dans le cas d'un processeur inbox (comme de nombreux pentium 2), il faut délicatement enlever la coque platique qui renferme le processeur. La chaleur sera ainsi mieux dissipée.
Dans un overclocking extrème, on peut même aller jusqu'à poncer la surface du CPU ! Pour cela, il suffit de poncer le dessus du processeur (mais pas beacoup, hein !) et le dessous du radiateur en utilisant du papier de verre très très fin. On a ainsi diminué les aspéritées sur les deux surfaces à mettre en contact.

*
Enfin, il est souvent nécessaire de bien refroidir son CPU : le ventilateur fixé d'origine sur votre CPU n'est plus suffisant. Il faut alors envisager un autre système de refroidissement.

Ne pas avoir froid aux yeux

Un processeur overclocké dégage plus de chaleur. Plus la chaleur augmente, plus les risques d'instabilité ou de plantage sont grands. C'est pourquoi il est nécessaire de le refroidir. Il existe plusieurs méthodes :



*
ajouter un radiateur surmonté d'un ventilateur. C'est la solution classique. La plupart des PC en sont équipé. On peut alors changer le radiateur pour un modèle plus grand et remplacer le ventilateur par un modèle plus gros et plus puissant (voir même avec plusieurs ventilateurs).
Pour les processeurs montés sur Slot One, on peut aussi ajouter un ventilateur à l'arrière du CPU. On parle alors de processeur "sandwich".
*
les plaques à effet peltier : ce système est assez couteux et délicat à mettre en place mais c'est sans doute le meilleur moyen de refroissement. Il consiste à placer une plaque peltier sur le CPU. Ce système auto alimenté va créer, par une difference de potentiel, du froid d'un coté et du chaud de l'autre. Le coté froid doit être en contact avec le processeur. Le coté chaud, quand à lui, doit-être surmonté d'un ventillateur qui aurra pour rôle de dissiper la forte chaleur provoqué par le système de refroidissement.
Attention : des risques de corrosion et d'apparition de givre autour du processeur peuvent survenir !
*
refroidissement liquide : là aussi, les différents systèmes présentent une mise en oeuvre délicate. On peut créer un circuit de refroissemement avec de l'eau (watercooling), du fréon ou de l'azote liquide (houlà !).
*
refroissement par logiciels : c'est le plus simple des moyens de refroidissement. Il existe des petits programmes qui permettent de mettre en veille les instructions inutilisées du CPU. Si un tel système est très performant lors d'une utilisation classique de son PC (word, internet...), cela s'avère insufisant pour des applications goumandes en CPU comme les jeux 3D.
On peut citer des softs comme Rain ou CpuIdle (que vous pouvez trouver ici)

Le rodage

Après avoir rodé le moteur de son cyclo, c'est au tour de son CPU ! Mais qu'est-ce que le rodage me direz-vous ? Le rodage d'un processeur est le fait de le faire fonctionner à son maximum avec la tension la plus haute possible. On parle aussi d'électromigration (ou de fuite des électrons). Je m'explique. On constate qu'un processeur qui fonctionne depuis longtemps est plus facilement overclockable qu'un processeur neuf. On va alors faire "veillir" son CPU plus rapidement afin qu'il supporte une vitesse de bus plus élevée et/ou une tension moins importante.

Pour cela, il faut procéder par paliers. Vous devez tout d'abord choisir une fréquence de bus la plus élevée possible tout en conservant un CPU stable ainsi qu'une température correcte (60°C max).

Après, vous devez faire tourner un programme très très gourmant en CPU (quake en version software par exemple). Si le CPU est toujours stable, vous pouvez alors passer à l'étape suivante.

Ensuite, il faut augmenter la tension du CPU (sans dépasser +0.3 volt). Là encore, il faut procéder par paliers. Si vous obtenez un PC qui reste stable avec une température toujours correcte, il vous suffit de le laisser tourner (toujours avec un soft gourmand en calcul) pendant plusieurs jours.

Après un tel traitement, la probabilité que votre CPU supporte une fréquence plus élevée sera plus importante !


Bon courage à tous et n'hésitez pas à entrer dans la course !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Overclocking du processeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'un peu d'aide avec ma nouvelle config!
» récupérer l'activitée du processeur et RAM utilisé ? [ RESOLU ]
» [Résolu] processeur amd turion 64 et sp3
» Overclock FX 4100 Débutant
» question sur la valeur ajouter de L'Overclocking?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Logiciels gratuits :: Aide informatique :: Aides pour Windows-
Sauter vers: